Gouvernement et institutions de Guyenne
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [T.O.P] Saskia.de.roodharige-Relaxé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angat
Prend racine
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/09/2013
Localisation : Marmande

MessageSujet: [T.O.P] Saskia.de.roodharige-Relaxé   Sam 30 Nov 2013 - 12:20

Acte d'accusation
Citation :
Le vingt sixième jour du mois d'ocotbre de l’an de grâce 1461,

Accusateur : Le Duché de Guyenne
Procureur : Nightmare
Juge : Stephane702

Accusé : Saskia.de.roodharige
Village d'origine: Blaye
Statut : Erudit

Victime : Koepel et Godrick de Varenne

*Le prévenu avait été convoqué en salle d’audience.
Le Procureur, Nightmare, entra tribunal, sous le bras l'ensemble des parchemins constituant le dossier de cette affaire, et comme toujours en pareille circonstance l'air sombre. D'un signe courtois, il salua l'Honorable Juge siégeant en cette cour, puis s'éclaircit la voix afin de présenter de façon audible et posée l'ensemble des faits.*

« Saskia.de.roodharige comparaît aujourd’hui ci devant la cour car elle est accusée selon le chapitre 4 du Livre II du Coutumier Guyennois d’avoir commis un acte de brigandage à l’encontre de Koepel et Godrick de Varenne, sur la routes de Guyenne. Plus précisément sur la route entre Saintes Blaye dans la nuit du 22 au 23 octobre 1461. L'accusé avait déjà brigandé dame Koepel la semaine précédente.
Le préjudice de son faquins est le suivant : 200 ecus, 30 legumes, 4 cailloux,10 pains. et 5 mais.

Les victimes viendront témoigner si elles peuvent se déplacer en notre tribunal.

Nous noterons que ce procès et traité en vertu de la coopération judiciaire existante entre le Duché de Guyenne et celui du Poitou.
Ainsi, nous nous référerons au texte de loi Poitevin.

*Nightmare rappela ensuite le texte de loi :*

De la Coutume Poitevine[...]
II - 4 - a. Tout acte portant préjudice à une personne ou à un groupe de personnes, ou susceptible de le faire, de quelque nature qu'il soit, sera considéré comme trouble à l'ordre public. Il en sera de même de tout acte nuisant à la quiétude publique. [...]

*et fit parvenir les preuves par truchement de l’huissier, dont le procès verbal des victimes ainsi que les courriers entre la Prévôté et les victimes : *

Expéditeur : Koepel
Date d'envoi : 24/10/1461 - 21:06:34
Titre : dépos de plainte

Messer le bonsoir.

C'est navrée et légèrement décue que je vous transmet moi meme ma plainte.
J'avais, en sortant de blaye été brigandé une premiere fois la semaine passée, et il aura fallu une seconde pour que l'on m'informe en Guyenne que c'est a vous que je dois m'adresser.

Voici donc copie de la lettre du lieutenant de blaye.

J'ai donc réclamé, sans savoir si elle vous avais été transmise copie de la premiere plainte déposée ... je vous la transmettrais des que je serais en sa possession.

Vous remerciant du soucis que vus y porterez.

Koepel.
------------------------------------------------------------------------
Bonjour,

Comme la précédente les faits se sont déroulés au Poitou. Ainsi, vous devez écrire à Theudrick, Prévôt du Poitou. Je vous redonne votre missive avec tous les éléments, cela ira plus vite pour vous à traiter.

Je vous souhaite malgré tout une bonne journée,

Fait le 24/10/61,

Sergent Alandrisse

------------------------------------------------------------------------
Expéditeur : Koepel
Date d'envoi : 23/10/1461 - 21:16:30
Titre : Dépos de plainte

****
Plainte pour brigandage - Déposition de la victime

Votre nom : Koepel et Godrick de Varenne
La date de votre agression : dans la nuit du 22 au 23 octobre 1461
Le lieu de votre agression : sur la route entre et Blaye et Saintes

Étiez vous en groupe, si oui avec qui ? Oui, deux personnes, avec Son Altesse Royale le Prince Godrick de Varenne
Connaissez-vous des témoins potentiels ? Non

Comment s'est déroulée l'agression ? Avez vous été blessé, si oui de quelle manière ?
Pas de blessure

Estimation des biens volés :

5 Pains et 5 mais cette fois pour moi.
------------------------------------------------------------------------
Expéditeur : Godrick_de_varenne
Date d'envoi : 23/10/1461 - 17:43:44
Titre : Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: difficile choi

J ai perdu 200 ecus et 30 legumes.
4 cailloux au quel je tenais.
Ensuite 10 pains. et 5 mais.

gogo


Connaissez vous l'identité de votre agresseur ? Si oui comment ?

Saskia.de.roodharige . Je lui ai demandé cette fois …. Deux fois en moins d’une semaine … faut pas abuser, on se présente quand on en devient intime a ce point.


Toute information permettant d'identifier votre agresseur (par exemple :description physique, accent, tenue, signe caractéristique...)
Voyez ma premiere plainte …. Elle a pas changé en une semaine.

Seriez vous prêt à témoigner au tribunal contre votre agresseur ?
Bien sur !

Remarques supplémentaires : Vous pensez qu’il serait possible que les victimes de racket soient légèrement plus considérés ? Un petit mot gentil compatissant, les tenir informés de l’avancée du dossier et éviter de les ballotter d’une province vers une autre ? Moi je dis ça … c’est juste que fatalement autant de paperasse pour rien au final , ça donne pas envie de porter plainte … et donc ça fait les choux gras des brigands !

------------------------------------------------------------------------

*Le procureur rappela, alors, les droits du prévenu :*

« Saskia.de.roodharige bénéficie du droit de rester en liberté jusqu'à la fin du procès et de bénéficier de l'aide d'un avocat, parmi ceux exerçant en Guyenne :
Maître Betoval
Maître Hugo_Mercier
Maître Philipusaficus
Maïtre Jeroen »

*Il indiqua le lieu où le Coutumier Guyennois était affiché à la vue de tout un chacun (http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1254213&sid=0RAaSyXKqeiCwL3P1nz2WyeCX). Enfin accompagnant ses dires d'un geste de la main, Il conclut :*

« Que suive la plaidoirie du prévenu ! »

Première plaidoirie de la défense

Citation :
*Saskia se lève pour faire attendre sa plaidoirie, à défaut d'avoir reçu une réponse d'un avocat précédemment nommé..*

Votre honneur,

L'endroit indiqué par la procure dans l'acte d'accusation, où les faits se seraient produit, est sous la juridiction du Poitou.

Au nord de Blaye..

*Sort sa carte et la rend au juge*

http://www.le317.fr/cartes/

Or, il ne mentionne aucunement ce fait, ni même, que l'affaire fait l'objet d'une coopération judiciaire avec le comté du Poitou.

Je demande donc l'arrêt des procédures entreprise par ce procureur à mon encontre..

Réquisitoire de l'accusation

Citation :
*Le procureur écouta l'accusé en premier lieu avant de laisser parler une des victimes qui était revenu en Guyenne pour témoigner.*

Votre Honneur, l'accusé ici présent ne daigne même pas refuté les faits, j'en conclue donc que larcin il y a bien eu et ceci à deux reprises.
Concernant les allégations de l'accusé, premièrement, les terres au nord de Blaye appartiennent encore à Blaye il me semble, deuxièmement ce procès est traité via le traité de coopération judiciaire avec le poitou comme présenté dans l'acte d'accusation.
Cet acte est disponible si l'accusé souhaite le relire.

*Ca c'était fait, il pouvait donc rentrer dans le vif du sujet.*

Ainsi, Nous Nightmare, Procureur de Guyenne requérant à l'encontre de l'accusé plusieurs peines, tout d'abord 4 jours de prison ainsi qu'une amende à la hauteur des biens volés soit 200 ecus, 30 légumes, 4 cailloux,10 pains. et 5 mais pour un total de 325 écus.
En effet l'accusé à attaqué par deux fois ces pauvres voyageurs, et une peine exemplaire doit lui être allouée.

Ces éléments seront fournis à l'équipe judiciaire du Poitou qui tranchera sur la sentance la plus adéquate pour cette personne.

*Le procureur retourna alors à sa place.*

Dernière plaidoirie de la défense

Citation :
*Elle prit le temps de relire l'acte d'accusation*

Oui en effet, après avoir lu l'acte d'accusation de l'autre procès contre moi, j'en avais tiré des conclusions hâtives..

Votre honneur, devant le Très haut, je ne peux nier les faits qui me sont reprochés. Je reconnais ma culpabilité dans cette affaire et présente mes excuses les plus sincères aux deux victimes.

Dans la mesure où je souhaite collaborer avec les autorités du Poitou et de Guyenne,
L'accusation et les victimes évoquent de 325 à 400 écus de valeur de biens volés.. J'ignore si les victimes ont perdu de l'encombrement en chemin, mais personnellement, j'évaluerais la valeur totale des biens et de la bourse autour de 100 écus..

Votre honneur, la défense demande une peine de 2 jours d’emprisonnement et 100 écus d'amende en dédommagement aux victimes.
L'accusation a appelé Koepel à la barre

Citation :
Voici son témoignage :
S’était faite propre a défaut de belle la donzelle … avait répondu a chaque missive du procuureur et était rentrée du Poitou pour assister et témoigner a ce procès … Donc elle répondait présente dans ce tribunal pour retrouver son agresseur pour la troisième fois en moins d’un mois, espérant juste mieux s’en sortir que les fois précédentes.

S’avançant a l’appel de son nom sans trop savoir ce q’on attendait d’elle puisque l’accusée demandait une relaxe pure et simple … et pour quel motif ? Celui de n’avoir pas du se nettoyer les oreilles avant le grand jour parce qu’elle n’avait pas entendu le procureur énoncer le cadre de la coopération judiciaire avec le Poitou !

La brunette qui avait un œil amoureux de son jumeaux, s’attendait a éprouver de la colère de revoir cette bonne femme qui par deux reprises l’avait détroussé … et qui avait osé porter la Main sur Son Altesse Godrick … n’éprouva pour elle que pitié. Mais la pitié ça nourrit pas … donc elle espère retrouver un peu de ce qui lui a été pris.

Toussote et se racle la gorge … pô l’habitude de s’trouver en si honorable compagnie et de l’ouvrir !

‘’Votre honneur,

J’ai par deux reprises eu le déplaisir de croiser l’accusée ici présente. La première fois, partant en éclaireur vers Saintes, dans la nuit du 14 au 15 octobre de cette année, afin de m’assurer de l’état des routes pour ne point mettre en danger Son Altesse le prince Godrick que je devais conduire a sa mère en Bretagne, je me retrouvais au petit matin, un bosse sur le front et allégée de l’intégralité de mes réserves pour le voyage … et comme je suis un peu fourmi sur les bords, y en avait pour deux semaines au bas mot, et aussi de mes économies s’élevant a 400 écus.

Elle aura certes su rester courtoise et aimable, si on excepte le larcin!

Je rentrais donc a Blaye et portait plainte auprès des autorités locales, leur fournissant une description détaillée de mon agresseur, prenait un peu de repos le temps de faire disparaître cette bosse disgracieuse et de refaire quelques réserves avant de repartir, cette fois en compagnie de Son Altesse vers le Poitou et la belle ville de Saintes!

Grand mal nous en a pris!

Le 22 du même mois et de cette année au soir nous avions convenu d’un second essaie … loin de penser que la donzelle sévissait toujours au même endroit …. Ce qui, dit au passage, est purement idiot, quand on larcine on s’arrange pour ne pas traîner dans les parages ! M’enfin … moi je dis cas …
Bref nous avons eu la désagréable surprise de croiser a nouveau cette femme qui cette fois nous a délesté, dans sa grande mansuétude nous trouvant sans doute trop chargés et aura voulu nous aider …. *rit jaune* … mais qui ne s’est pas souciée de notre avis, de mes vivres chèrement acquises lors de la semaine, des biens que vous avez précédemment cités pour Son Altesse … et de ses cailloux … Ô malheur que n’a telle pas fait ?

Le Prince a eu beau lui assurer qu’elle n’en ferait rien, cette femme sans cœur n’aura eu pitié de l’enfant qu’il reste derrière son titre !

Et au matin du 23 nous étions a nouveau sans le sous perdus en rase campagne et sans moyen de nous sustenter!

Voici, Votre honneur le récit de ma double mésaventure avec cette femme … qui a le toupet d’exiger d’être blanchie sous prétexte qu’elle ne prête pas suffisamment d’attention a l’énoncé de l’acte d’accusation !! Y en a qui ne doutent de rien quand même ! ‘’

Et la donzelle de se rassoire, dépitée mais confiante en la justice a laquelle elle avait fait appel, pour elle et pour le Prince.
Le jugement a été rendu

Citation :

Enoncé du verdict
Le prévenu a été relaxé.
***Encore une affaire comme il les détestait, mais il était juge et il devait écouter son devoir…..***

Accusé levez vous.

Vous êtes une nouvelle fois convoquer devant nous pour Brigandage, et une fois encore pour des faits qui se sont produit hors de nos frontières et pour lequel une coopération judiciaire a cette fois si été lancé.

Malheureusement, il faut croire que nos prédécesseurs ne savaient pas non plus mener à bien ce type d’affaire, et après concertation avec mon collègue du Poitou, voici le verdict :

Moi Jeroen, juge de Guyenne, en ce triste jour du 22 novembre 1461, au vu des erreurs et surtouts des nombreux vices de forme dans cette affaire, relaxe l’accusé.

Qu’il soit noté une fois encore, que la relaxe est lié a plusieurs erreurs de forme, je ne me prononce aucunement sur les faits qui, pourront une fois encore, si l’accusé le souhaite, être juger.

Que cette décision prenne effet immédiatement !

***Un coup sec du maillet sur son bureau afin de clore cette audience qui le rendrait presque malade mais qui, au vu de l’incompétence de ceux qui l’avait lancé ne pouvait être jugé autrement. ***
Revenir en haut Aller en bas
 
[T.O.P] Saskia.de.roodharige-Relaxé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais de l'Ombrière :: Cour du Château :: Palais de Justice :: Archives Judiciaires :: Brigandages et révoltes-
Sauter vers: