Gouvernement et institutions de Guyenne
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
lorca
Sauvez Willy
avatar

Messages : 3627
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 14:07

tomalebrave a écrit:
Le lieutenant Toma guettait du coin de l'œil des places de libres qui se faisait de plus en plus rare...lorsqu'il remarqua des places prés de l'allée central. Il leur montra les places et leur dit d'une voie basse étant donné que l'écho résonnait bien dans cette cathédrale .

Tenez la bas, le banc de gauche à quatre rang de l'autel, vous voyez? Il contient encore trois places de libre.

Lorca se précipita sur les soldats fraudeurs, sa robe gonflé par la vitesse de la course lui faisant comme une aura blanchâtre dans son dos.

Hop hop hop ! Ces places sont reservées pour des dignitaires étrangers ! Les militaires, c'est dans les rangées latérales, pas ailleurs ! Allez zou bande de malotrus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaut
Monument Ducal
avatar

Messages : 1238
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 14:22

Le Procureur du Roy détestait les mariages dans ce qu'ils avaient d'hypocrites :
Les uns défilaient avec une tenue d'apparat dès plus élégante ; Tandis que les autres semblaient hagards, éperdus dans une foule de plus en plus éparse, se demandant le pourquoi de leur présence en ce lieu. Il ne lui semblait point idiot à cet instant, de quitter prestement l’endroit sans se retourner.
Le bonheur, si tant est qu’il soit sincère, ne se partageait pas avec n’importe qui et déjà, la foule s’amassait en une myriade d’âmes perdues dans la contemplation de ce qui devait être un mariage exceptionnel. Le Vicomte se fit force et se fraya un chemin à travers la foule avant d’atteindre le parvis de la cathédrale de Bordeaux : Immense bâtiment à la beauté lunaire, témoignage du culte Aristotélicien et de ce qui demeurait la religion de sa Majesté le Roy.

Il pénétra à l’intérieur et demeura (ce qui est rare), impressionné par la beauté de l’endroit.
Les flammes rougeoyantes lichaient le pan des murs en des ombres fantomatiques et il régnait en ces lieux une ambiance irréelle presque féerique. Arnaut porta un regard d’acier sur les individus en présence, tentant de repérer âme connue de sa personne.
Il était habillé simplement mais avec cette pointe d'élégance qui trahissait sa noblesse. Entre deux âges, il n’avait jamais considéré le paraître comme incontournable ; L'habit ne faisant pas le moine.

En tout état de cause, en sa qualité de noble Guyennois, il assisterait à ce mariage.
En outre, il respectait profondément le régent qui n’avait point l’air dénué de charisme… Mais prudence, apparence quand tu nous tiens...

C’est sur cette pensée que le Seigneur aperçut le juge de Guyenne qui semblait être l’organisateur. Il s’approcha en espérant que Jades était déjà dans les environs.
Revenir en haut Aller en bas
lorca
Sauvez Willy
avatar

Messages : 3627
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 14:29

Lorca poussa les derniers soldats vers leurs clapiers à...leurs bancs, et aperçut le vicomte de Lomagne qui se frayait un chemin à travers la foule. Il s'en approcha, faisant révérence sur révérence.

Bienvenue monseigneur, vous arrivez juste à temps. Monseigneur Bardieu ne devrait plus tarder à commencer la cérémonie. En attendant, si vous voulez bien me le permettre, je vais vous conduire à votre place.

Lorca avait pris soin de préparer deux chaises bien confortables pour les deux seigneurs de Lomagne, d'où ils pourraient assister à la cérémonie sans avoir à supporter la plèbe.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaut
Monument Ducal
avatar

Messages : 1238
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 14:51

Le Procureur adressa un sourire franc au juriste qu'il connaissait et répondit à son salut par un mouvement de la tête.
Prenant place sur le siége il dit d’une voix blanche.


En vous remerciant Messire Juge.
Revenir en haut Aller en bas
Eléïce de Valten
Voyageur
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 37
Localisation : Tours, Touraine

Feuille de personnage
Niveau:
3/4  (3/4)
Profession: Aucune
Equipement: Epée + Bouclier

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 14:51

La Tyx ne le lachait pas des yeux, ceux ci pétillaient de joie.
Elle sentit ces lèvres se poser sur sa main, un frisson l'avait parcouru au même instant. Un sourire illuminait son visage, un visage qui revivait? Elle l'espérait, qu'ils revivent tout deux, ils en avaient besoin...
Tout ce temps, il aura fallu un déclic, le déclic, lequel?
Douce voix qui chante à ses oreilles, qui la berce, l'apaise.

Elle aurait voulu dire que l'honneur était partagé, elle n'eut pas le temps, en fait, elle préféra se taire tandis qu'il lui proposait son bras. L'accompagner pendant cet évènement? La question ne se posait même pas à vrai dire, le choix était déjà fait.
Merci à toi, Garzim, de nous accorder cette journée.

Elle fit deux pas de plus, se trouvant ainsi à sa hauteur, elle passa doucement son bras, autour de son cavalier du jour, reposant sa main sur l'avant bras de ce dernier, et l'autre main par dessus. Elle ne le lacherait pas de si tôt.

Elle ne parlait pas, elle ne voulait pas gâcher cet instant qui était le leur. Ils grimpèrent les marches une par une, prenant leur temps, l'entrée de la cathédrale était tout proche, les portes leur tendaient presque les bras quand un visage bien connu attira son attention.

Ah la jeune May, au bras d'un homme en plus, qu'elle ne connaissait pas, un regard vers son cavalier, avait il comprit ce qu'elle lui indiquait du regard, là bas un peu plus loin.
Apparemment, cela était le cas, ils s'avancèrent alors tout deux en direction de la demoiselle Mayouche. Sourire à son amie une fois devant eux.

Bien le bonjour demoiselle. Je vois au sourire radieux dont vous vous parrez, que vous êtes joyeuse. Puis abandonnant quelques instants les bonnes manières, elle se mit à la biser, elle qui l'avait empêché de se frapper la tête contre une table des tavernes marmandaise.

Comment allez vous? Il ne me semble pas vous connaitre sieur, je me nomme Eléïce de Valten, comme vous avez pu voir, je suis une amie de May. Elle sourit à l'homme pui s'adressant à nouveau à la demoiselle.

Il ne va pas falloir tarder à prendre place si nous voulons être assis à une bonne distance des futurs épousés. Sais tu à qui il faut demander?
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre*
Monument Ducal
avatar

Messages : 5936
Date d'inscription : 07/07/2008
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 14:53

Alexandre rit aux paroles de Kal

oui oui j' avais oublié...Alors Sénéchal allons y

Le Lieutenant avait trouvé trois places et les trois hommes s' y presenterent, mais c etait sans compter sur Lorca qui comme a son habitude faisait du zele, et les empecha de s' y assoir

Dis moi Lorca, aurais tu pas remarqué que tu avais affaire a des officiers de l' Ost : un Sénéchal, un Lieutenant et par ailleurs dois je te rappeler que je suis Noble et Ambassadeur ?

Je sais bien que tu t' y connais peu mais a ce point...

Alexandre lui sourit gentillement et lui tapa dans le dos

Allez fais pas ton vilain
Revenir en haut Aller en bas
thoronfain
Voyageur
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 15:36

Thoronfain était en retard pour le mariage du régent garzimlebo et du capitaine isambre. Il enfila rapidement son plus belle uniforme et poussa son cheval au galot pour éviter d'être trop en retard.
Arrivé devant la cathédrale, il remarqua que la cérémonie n'était pas encore commencer, il enleva la poussière qui c'était accumulé sur son uniforme pendant le voyage.
Il entra et vit que la cathédrale était presque pleine ne voulant déranger personne il se posta près d'un pilier et attendit que la cérémonie commence.
Revenir en haut Aller en bas
lorca
Sauvez Willy
avatar

Messages : 3627
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 15:50

[ revenons quelques minutes plus tôt]

face à alexandre, Lorca se mit à hésiter.

Euh..oui, mais j'ai des ordres.

Montre la voute du doigt.

Ca vient de haut, de très haut, si tu vois ce que je veux dire.

après quelques instants.

Tu sais bien que les soldats sont juste tolérés par Dieu, guère plus. Après tout, le fer n'est il pas l'instrument de la créature sans nom pour répandre la haine et la zizanie parmi les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Bardieu
Ancêtre
avatar

Messages : 986
Date d'inscription : 25/05/2008
Localisation : Bordeaux

Feuille de personnage
Niveau:
4/4  (4/4)
Profession: Forgeron
Equipement: Epée

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 16:52

Le frère Bardieu était maintenant prêt pour la cérémonie. Les invités avaient pris leurs places et tout le monde attendaient maintenant le début officiel de la cérémonie. L'évêque attendit et s'inquiéta de l'heure. Il se demanda si la mariée n'essayait pas de gagner du temps pour mieux mettre sa robe.
Le père Vanwolk vint se placer discrètement près de l'autel. Le fidèle vicaire était présent comme d'habitude auprès du vieux Bardieu. L'évêque de Cahors fit un geste en direction de Lorca, permettant à celui-ci de se dégager d'une conversation pas forcément facile. Il lui murmura dans l'oreille.


Met toi à la porte et fait moi un signe discret quand le marié sera là. Est ce que tu sais qui est à la cloche pour pouvoir lancer le carillon quand ils arriveront ?
Revenir en haut Aller en bas
Jades
Monument Ducal
avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 16:56

[Duras]
Se morfondre de ne pouvoir poursuivre son voyage voila se qu'elle aurait du faire. Mais il fallu que ce maudit page entra dans le paisible bureau avec tant de fracas qu'elle en laissa tomber le verre de vin qu'elle tenait encore à la main.
Regard mauvais qui fusilla le coupable, frêle individu qui murmura timidement la volonté du Vicomte d'assister aux épousailles ducales.

Si tôt les mots eurent ils traverser les lèvres rougit par la honte que la nouvelle suivante qu'elle s'était attaché fit son entrée noyer sous dentelle, soierie taffetas et autre tissu importé dernièrement. Point de blanc pour laisser la pureté à la jeune épousée, noir à délaisser à moins de vouloir laisser apparaitre son humeur de l'instant. Elle gardait les rouges pour le Rouergue, terre passionnante si ce n'est enivrante. Le Régent lui avait confier ses espoir pour cette guyenne décrier par tous comme terre indomptable elle porterais donc du vert parée de jade espoir quand tu nous tiens...encore.


[Bordeaux et sa Cathédrale]

Bâtisse majestueuse en hommage à la grandeur d'un duché tant cadastrale que par l'âme ou les aspiration de ses sujets. dernier regard vers sa garde qui resta au dehors des mur saint plus enclin à remplir la taverne et boire à la santé ducale qu'a écouter le prélat faire son office. Regard voilé de la Blanche qui un instant envia leur liberté mais déjà elle entendait les écho guyennois, une timide sourire se dessina et elle entra dans la sainte demeure.

Foule éparse, guyennois connu, inconnu, voyageurs, nobles, érudits, honnête artisans ou brave paysans. Elle aurait sans doute du aller les saluer.. Arnaut par Aristote ou es tu?.. A défaut de son vicomte elle croisa le secrétaire du collège qui assista impuissant au rapt d'une jeune demoiselle, non loin de là le jeune Cheroy ainé de Clémence si c'est souvenir était bon. Dame Kindjal qui fit son entrée puis la vicomtesse de Crest.
Et enfin il lui apparut accompagner de Lorca, Maistre Raleur en nom de Guyenne, personne incontournable si ce n'est icône de la Guyenne malgré la bienséance qui lui fait tant défaut. Même en dehors des terres elle entendait son nom cité par les badauds rouerguats.

Il avait au moins le mérite de l'amuser de son franc parler. Peut être était-ce lui le vassal qu'elle devrait prendre pour remplacer l'actuel fantôme de Marignac. Arnaut en serait sans doute ravie. Sourire amuser à cette simple pensée plutôt qu'a la perspective de la cérémonie a venir elle rejoignit son époux...


Te voici enfin .. sourire franc cette fois.. Puis regard vers le Maistre des Cérémonies pour l'occasion.

Ravie de vous revoir Lorca.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre*
Monument Ducal
avatar

Messages : 5936
Date d'inscription : 07/07/2008
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 17:42

Lorca qui comme a son habitude avait parlé trop vite ne savait pu comment se dépétrer devant Alexandre qui lui remontait les bretelles.

Alexandre n' avait jamais supporté qu' on humilie les soldats et encore moins les Officiers de l' Ost...

Et si il n' y avait pas de places pour un officier , il n y en aurait pas non plus pour le Seigneur du Breuil de Lesparre et de Montesquieu qui le prendrait trés mal.

Heureusement Monseigneur Bardieu, qu' Alexandre salua, vint sortir Lorca de se gueppier et lui assigna la porte de la Cathedrale

Allez les gars on va s ' y assoir...le trés haut je t' en foutrai moi... c' est pas un pauvre pécheur qui va empecher des soldats de s' installer ou ils veulent....

Les trois hommes se dirigerent vers les places au quatrieme rang pres de l'allée centrale et s y installerent. En chemin Ils croiserent la Vicomtesse de Lomagne qu' Alexandre salua par une révérence.
Revenir en haut Aller en bas
garzimlebo
Parvenu qui s'la pète
avatar

Messages : 3301
Date d'inscription : 04/12/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 19:32

[Palais de l'Ombrière]


En retard ? Jamais. C'était bien nécessairement les autres qui étaient en avance. Comment en serait-il autrement ?! N'étaient-ils pas en Guyenne, terres confiées à sa gouvernance par le peuple et le Roy ? Duc, Régent ou Régnant, le dernier terme étant particulièrement prisé pour des raisons qui avaient donné à s'esclaffer au vicomte de Lomagne, il n'en demeurait pas moins ce qu'il se faisait de mieux actuellement dans le duché en matière de pouvoir temporel... Personne n'oserai faire de remarque, personne...
Oui mais voilà, c'était là raisonnement que l'ancien militaire, autrefois grand voyageur devant l'Éternel, ne savait tenir bien longtemps. La moitié du "gratin" guyennois serait là, le corps épiscopal serait lui aussi bien représenté, la totalité de son état-major et bon nombre de représentants étrangers seraient également de la partie... Sans compter sur les Guyennois, vagabonds ou notables, qui feraient le déplacement. Déjà privé de l'usage d'un bras en combattant pour cette ville, le blondinet n'était pas en humeur de risquer le reste de sa personne dans un lynchage publique.

Lâchant là sa plume, il referma prestement son encrier et héla un page pour lui confier le document. Suite à quoi, fidèle à ses habitudes, il s'essuya allègrement les doigts sur ses braies... Un regard désespéré au cadran solaire de la cour et le voilà déjà dans un bain à l'eau déjà tiède et encore à moitié habillé. Même pas la peine de m'pointer en fouettant à six pieds à la ronde, ça s'rait aller droit dans l'mur... pensait-il alors qu'il s'empressait de quitter ses chausses dans le baquet. En cinq minutes à peine, le voici debout, pestant de n'avoir pas prévu de quoi s'essuyer et d'avoir renvoyer le laquais. A la guerre comme à la guerre, dirait la Capitaine, et il prit le parti de lui donner raison pour cette fois-ci. Sortant avec force cataractes du bain et rougissant à l'idée de devoir envoyer quelque personnel arranger ça plus tard, Garzim essora ses frusques humides voire carrément trempées et galopa jusqu'à la malle sur laquelle reposait, soigneusement pliés, ses habits pour la cérémonie. Retenant à temps un geste qui se serait révélé fatal, il fila attraper un drap et enveloppa le tout avec avant de courir vers la porte . Maudissant à nouveau le jour qui l'avait vu tomber sous les coups et perdre un bras, il hurla au premier bonhomme apperçu :
Mes bottes !! am'nez moi mes bottes !

Heureusement que j'me suis rasé c'matin moi.... Traversée dangereuse du palais.... en un pied nu et l'autre en chaussette mouillée, c'est miracle que les tableaux des couloirs de l'Ombière soient tous encore en place. Le grand escalier fut dévalé à toute vitesse et à peine la porte s'ouvre t-elle qu'il s'engouffre dans la carriole, claquant la porte derrière lui.
A la Cathédrale ! et vite !

L'attelage s'ébranle déjà quand une voix stridente perce l'air : Mes boôtteeuuees !!
Suivit de près d'un juron indigne d'un futur marié, conséquence d'une paire de bottes ramassée sur l'arrière du crâne.
L'attelage prit donc la route de la cathédrale et à son bord, un demi manchot tentait de finir de se préparer pour son mariage...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
muriperle
Ancêtre
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 19/11/2008
Localisation : La Teste de Buch

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 20:06

[l'Ombrière, aile du conseil économique]
Le temps avait glissé imperceptiblement, et Muri fut tirée de ses livres de compte par une envolée des cloches de la cathédrale toute proche. Le vacarme digne d'un mariage lui fit lever les yeux, que pouvait-il bien encore se passer dans la capitale guyennoise pour que l'on sonne à ce point là les cloches? Se levant et passant la tête par l'entrebâillement de la porte elle constata une agitation sans précédent dans les couloirs, où les valets sur leur 31 hélaient les femmes de chambrées...
Elle se rua derechef vers son bureaux où un amas de vélins se disputaient tour à tour l'espace disponible, dans l'espoir d'y trouver celui qu'elle avait reçu quelques jours auparavant...
Enfin, elle tomba dessus , à la fois honteuse et réjouie de l'avoir trouvé...

Se regardant dans un miroir , elle remercia le très haut de lui avoir ôté l'idée d'aller faire le tour des greniers le matin même, sa toilette ne serait pas à refaire entièrement. Se dirigeant vers les appartements particuliers, elle manda sa camériste, sa robe, elle, devant être changée.
Dans le même temps elle convoqua un page pour qu'il aille commander les écuries afin qu'on lui prépare un attelage du palais pour se rendre à la cérémonie.


[La cathédrale]

Belles décorations, fleurs magnifiques , beau parterre d'invités..tout avait été préparé avec soin, elle se faufila le plus discrètement possible , saluant de la tête les personnes qui étaient déjà là , se cherchant déjà une place d'où elle pourrait assister à la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Kileron
Habitant
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 29/04/2008
Age : 26
Localisation : La Teste De Buch

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 20:45

[ Pas trop loin de la Cathédrale... enfin juste devant quoi ]

Pourquoi changer ses bonnes vieilles habitudes ? Désiré qu'il allait s'appeler, bah voui, il fallait bien qu'il continua d'embêter sa tantine, enfin marraine boiteuse ( quoique, sur le plan physico-psychologico-ergonomico... je sais plus trop quoi [ oui suffit de mettre des "-ico" et comme ça le lecteur pense que ça fait intelligent ]. Enfin bref ça revient au même, quand on boîte, on ne l'ouvre plus.) Donc j'en étais où ? Ah oui, l'était pas en avance le Kilérön.

Contrairement à ce que beaucoup pensait, faute de le connaître assez bien, non il n'était pas rond comme un rond, et il n'avait aucune excuse valable en cela. Ah si, une certaine personne ne voulait pas lui laisser passer via sa "parraine" un laisser passer. Enfin c'est une autre histoire semble-t-il.

Bravant monts et vallées, enfin surtout les interdis, il s'en fut donc en Guyenne, déguisé en Kilérön, enfin égale à lui même quoi. Trottant sur sa belle, son cheval pas son aimée ( sait-on jamais, je préfère préciser ) il arriva presque aussi essoufflé qu'elle. La pauvre s'était foulée la cheville en chemin sur une pierre non ramassée, preuve qu'en Guyenne ça marche bien, y'a même plus de RMIstes.

Quoiqu'il en soit, il prit délicatement la main de sa douce qui lui avait fait le plaisir de l'accompagner, et l'aida à descendre de son bel étalon. Il lui chuchota doucement, les yeux brillants d'émotions aux idées qui le traversaient :


Nous voilà arrivés mon coeur, tu es prête ?

Il la regarda, un éclat de tendresse traversant son regard, elle était si belle... Oui, jamais plus elle ne serait prête qu'en chaque instant de cette vie qui lui offrait la chance d'être son compagnon. Il se mordit doucement la lèvre inférieur, avant de se reprendre et de bomber un peu le torse, fallait bien faire le beau : Son Isambrounette allait le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Bardieu
Ancêtre
avatar

Messages : 986
Date d'inscription : 25/05/2008
Localisation : Bordeaux

Feuille de personnage
Niveau:
4/4  (4/4)
Profession: Forgeron
Equipement: Epée

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 21:54

Depuis dehors, le frère Lorca fit de grand geste des bras pour que le frère Bardieu le voit. Le signal, ça y est, c'était le signal, un cortège était en vue. Sans paniquer ni se précipiter, l'évêque fit un geste à un clerc qui se précipita vers le clocher.
Il grimpa les marches quatre par quatre et arriva enfin près des cordes. Avec toute la fougue d'un jeune clerc, celui ci s'accrocha sur une corde et tira de tout son poids. Le carillon s'ébranla d'une douce mélodie.




Le cortège arriva près de la cathédrale. Bardieu en profita pour réajuster sa mitre sur sa tête et alla près de l'autel attendre le marié. Le frère Lorca se positionna près de lui à sa gauche, tandis que le père Vanwolk était sur la droite.

Monseigneur Aurelien allait probablement intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
lorca
Sauvez Willy
avatar

Messages : 3627
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 22:00

Après avoir placé tous les invités, pique assiettes, opportuns et autre soldats, lorca ressortit de l'église pour guetter l'arrivée du couple du jour. Comme un matelot grimpant au mat pour atteindre la vigie, il escalada en quelques gestes prompts l'un des contreforts de la cathédrale pour mieux guetter. Et au bout de quelques minutes.

Terre en vue...euh non...Manchot à babord !

Et de redescendre en glissant sur les pierres pour alerter l'évêque de l'arrivée du duc.
Revenir en haut Aller en bas
vanwolk
Voyageur
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 22:07

Vanwolk se leva du chapitre et rejoigna le choeur ou les enfants de la chorale s était rassemblée, il decida de faire une petite répétition avant le debut de la cérémonie. La musique et les voix s'elevait donc dans tout le batiment . Les fideles deja present ecoutèrent donc cette mélodie s'elevé dans les voute de la Cathédrale !

gloria

Revenir en haut Aller en bas
Petitjehan
Voyageur
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 22:56

[Poitiers quelques temps avant]

Le lourd carrosse du Chancelier frappé aux armes du Poitou attendait devant l'entrée que leurs Excellences soient prêtes.
Jehan se fit attendre terminant de mettre la main à un important traité. Puis il sorti portant une tenue aux couleurs de son Comté, rouge et or et fit signe à l'escorte des quatre cavaliers qu'ils pouvaient partir...
Il salua Xedar qui se trouvait déjà dans la voiture...
Vous allez bien Excellence nous allons pouvoir discuter durant le voyage...

Les villes défilèrent tandis que les deux hommes discutaient, Niort, La Rochelle, Saintes et Bordeaux...


[Bordeaux]
Le carrosse s'arrêta pour permettre aux deux hommes de descendre.

Nous y voilà Excellence...

Tout en discutant Jehan vit des visages connus qu'ils iraient saluer dès que possible. Entre autres la Chancelière de Gascogne qui était une amie personnelle avant d'être une consœur. Et Damian de Cheroy aussi dont il a fait la connaissance il y a peu de temps et qui vraisemblablement fera un bout de chemin à ses côtés...

Avisant un majordome un des gardes Poitevins les annonça...


Leurs Excellence Jehan de Proisy-Fortunat, Chancelier du Poitou et Xedar ambassadeur du Poitou en Guyenne...


Dernière édition par Petitjehan le Dim 24 Mai 2009 - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mayouche
Monument Ducal
avatar

Messages : 1084
Date d'inscription : 13/03/2009
Localisation : Marmande

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 23:11

May, qui regardait toujours autour d’elle, s’émerveillait à chaque statue ou tableau sur lequel se posait son regard. Elle observait aussi les gens entrés et ceux qui entraient encore. Cet évènement était le premier évènement « officiel » et fréquenté par des personnes de haut niveau auquel elle participait. Ses yeux se promenaient partout, elle voulait tout graver dans sa mémoire. Maintes fois, Alexis lui chuchotait d’arrêter de gigoter mais c’était plus fort qu’elle.

Puis, son regard se posa sur une silhouette qui ne lui était pas inconnue. Elle plissa des yeux et dut user de toute sa retenue pour ne pas pousser un cri de joie. Au lieu, ce cri résonna dans sa tête : « LILIIII !!!! » Et au bras de qui était-elle accrochée ??? Son frérot !!!!!!! Elle ne put rester assise et alla à leur rencontre, entraînant avec elle Alexis.


Linoa2901 a écrit:
Bien le bonjour demoiselle.

May sourit voyant Linoa emprunter son ton poli. Elle en avait presque oublié que son amie faisait partie de la noblesse. Ceci lui rappela aussi qu’elle se devait de se plier aux convenances et que, donc, elle ne pourrait agir à sa guise. Car si elle le pouvait, elle sauterait au cou de Balthier. et de Linoa pour les bisouiller longuement, surtout Linoa qu'elle n’avait pas vu depuis plusieurs mois ! Elle se contenta de la saluer poliment, tout comme son frérot.

Linoa2901 a écrit:
Je vois au sourire radieux dont vous vous parez, que vous êtes joyeuse.

Joyeuse ? May se dit qu’elle cachait bien sa tristesse alors. Tant mieux. Ce jour était un jour de joie et de fête. Sa tristesse grandissante devra attendre à plus tard pour exploser.

Elle sortit de ses pensées à la vue de son amie qui semblait abandonner les bonnes manières. May en fut très heureuse et en profita pour lui faire la bise aussi. Puis, elle la vit s’adresser à Alexis.


Linoa2901 a écrit:
Comment allez vous? Il ne me semble pas vous connaitre sieur, je me nomme Eléïce de Valten, comme vous avez pu voir, je suis une amie de May. Il ne va pas falloir tarder à prendre place si nous voulons être assis à une bonne distance des futurs épousés. Sais tu à qui il faut demander?

« Je suis d’accord mon amie, ou devrais-je te vouvoyer et te nommer « dame » ? »

May dit ceci avec un sourire aux lèvres puis continua.

« Nous étions assis là *se retourne pour montrer la place où Alexis et elle étaient assis quelques minutes plutôt* Vous voulez nous joindre ? Il y a assez de place pour 4 personnes. »

En même temps qu’elle vit son amie Clytie, accompagnée de Kilerön, entrer dans la cathédrale, les cloches se firent entendre. « Tant pis, on se saluera plus tard » pensa May tout en se dirigeant vers les places occupées plus tôt. La chorale se mit à chanter, Alexis et May pressèrent le pas, suivis de Balthier. et de Linoa, et tous les 4 prirent places sur le banc. Reste plus que le marié arrive dans la cathédrale et …. La mariée ensuite ! May avait hâte que la cérémonie commence, chose qui ne devait plus trop tarder selon elle.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer_gosmord (mort!)
Soldat


Messages : 804
Date d'inscription : 22/05/2009
Localisation : Mort

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Sam 23 Mai 2009 - 23:37

Balthier ne dit pas un mot et se contenta d'afficher un large sourire en vue de l'événement et des personnes avec les quelles il le passait. Continua dans son mutisme et a savouré le moment, au prés de sœurette, d'Alexis et de sa dame, elle était bien accroché a son bras.

Dans certaine situation le silence est plus adéquate que de longue phrase inutile surtout quand il s'agit de profiter des personnes que l'on aime.

Il regarda le monde qu'il entourait tant de gens de noblesse entouré de gens du peuple, la devant nous se montré une Guyenne grande et unis. Comment faire pour que cela dur?...

Quand soudain il entendit les cloches qui signalé la venue des hôtes, il suivit May accompagner de Linoa toujours accroché a son bras.
Il s'assoyait entre sa Mayo et Lili puis ils attendirent l'arrivée du couple.
Revenir en haut Aller en bas
Betoval
Monument Ducal
avatar

Messages : 1956
Date d'inscription : 04/01/2009
Localisation : Marmande

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Dim 24 Mai 2009 - 4:19


Son dos avait vu passer et salué assez de monde pour la journée.

Il aurait du mal à se plaindre de connaitre pratiquement tout le monde alors qu'il se plaignait dans le précédent de ne connaitre personne.

Il s'apprêtait a rejoindre un banc pour sauver ce qui lui restait de dos pour assister a la cérémonie tranquillement.
L'exploration de la béatitude inspirée par Sainte Boulasse semblait une occupation attirante.

Mais l'arrivée du Chancelier du Poitou et de son ambassadeur le remit dans son rôle officiel, et c'est même avec un sourire non feint qu'il alla accueillit les deux hommes.


Vos Excellences, c'est un plaisir de vous accueillir en ce jour de festivité. La présence du Poitou était espérée, voila un vœux exaucé. Ce ne sera pas le seul de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
dameclytie
Monument Ducal
avatar

Messages : 2149
Date d'inscription : 06/03/2009
Localisation : La Teste-de-Buch

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Dim 24 Mai 2009 - 5:55

[quelques instants plus tôt]

Ils arrivèrent enfin, (après quelques déboires administratifs et une blessure de sa belle, non pas la sienne ! la sienne… enfin pas elle, sa jument à lui ! oui, oui c’est un peu confus…), en vue de la Cathédrale. Les cochers devaient faire preuve de la plus grande maitrise afin de se frayer un chemin au milieu des divers attelages, badauds, et palefreniers attendant les montures de quelques invités pressés.

Clytie sauta prestement de son étalon et atterrit dans les bras de son tendre aimé (et pas l'inverse hein !). Leurs regards se croisèrent un instant avant d’échanger un long baiser… ils étaient à milles lieues de la cathédrale à cet instant…

Kilérön, reprit ses esprits avant elle et lui murmura :


Citation :
"Nous voilà arrivés mon cœur, tu es prête ?"


Elle lui sourit tendrement, le laissa lui remettre une mèche de ses cheveux en place et lui chuchota :

"Avec toi, mon amour, toujours... !"

Elle glissa sa main dans la sienne et le suivit. Son cœur battait la chamade plus que de raison au moment où ils échangèrent un regard complice à l’entrée de la Cathédrale. Ils n’avaient plus besoin de mots depuis longtemps pour se comprendre… mots inutiles lorsque leurs yeux savaient si bien leur dire ce que tout leur être éprouvait.

Elle ne put retenir un petit rire moqueur lorsqu’elle le vit bomber le torse en prenant l’allée. Nouveau regard complice, nouveau sourire… avant de s’installer sur un banc où devant le sourire dévastateur et le regard insistant de son amour, les gens se serrèrent un peu afin qu’ils puissent s’installer. Ils seraient non loin de l’autel où Isambre et Garzim échangeraient leurs vœux.

Quelques instants plus tard, les cloches de la Cathédrale retentirent…

Nouveau regard, nouveau sourire, baiser furtif, ils étaient heureux.
Revenir en haut Aller en bas
garzimlebo
Parvenu qui s'la pète
avatar

Messages : 3301
Date d'inscription : 04/12/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Dim 24 Mai 2009 - 7:27

Le trajet n'était pas bien long, qui plus est il avait mandé au cocher de se hâter ! Les cahots de la carriole sur les pavés le faisaient se cogner partout... Garzim tentait d'enfiler une de ses bottes quand il aperçut dehors quelque bâtiment lui indiquant qu'ils approchaient. Il se dépêcha d'enfiler son autre botte, rentra sa chemise dans ses braies… Passer le surcot, s’empêtrer dans le manteau… Restait à faire quelque chose pour sa tignasse. Le blondinet avait les bouclettes encore toutes humides de son bain symbolique et pas grand chose pour se sécher. Les quelques dernières centaines de mètre le virent donc pendu à la fenêtre, cheveu au vent et tournant la tête d’un côté et de l’autre… A cent pas du parvis, la tête disparut dans l’habitacle.

Enfin l’attelage frappé aux armes de Guyenne, comme tous ceux du palais, s’immobilisa dans le piaffement des chevaux. Quelques instants sans que rien ne se passe, le valet demeurant immobile devant la porte close et le marchepied. Et brusquement, répondant vraisemblablement à quelque directive venue de l’intérieur, voici le valet qui ouvre la porte et déplie le marchepied, avant de se reculer quelque peu. On ne l’aidait pas à descendre, celui là… Il avait essayer la première fois et se rappelait encore le savon exagéré auquel il avait eu droit sur le fait que l’régent, c’était pas une gonzesse, et que sans blague, si le marchepied restait coincé y’avait qu’à sauter. Il n’y eu point besoin de sauter pour le futur marié qui apparaissait, à moitié accroupi, dans l’encadrement de la petite porte de l’attelage. La silhouette se redressa tandis que les pieds dégringolaient le fameux marchepied, le Régent de Guyenne était là.

Seul le cocher, le valet et les quelques cavaliers qi avaient escorté la carriole du palais à la cathédrale étaient aptes à mesurer l’ampleur du changement… Ils avaient embarqué une boule de nerf hirsute et dégoulinante, portant à plein bras une sorte de gros baluchon, voici qu’émergeait de cette même voiture un homme dont l’apparence était des plus soignée. Nulle recherche d’élégance tapageuse ou de volontaire étalage de richesse dans la tenue de l’homme. Certes c’était là événement officiel et de nombreux représentants diplomatiques étaient présents, mais c’était aussi mariage d’une femme et d’un homme, simplement. Qui plus est, le duché de Guyenne avait beau pointer vers un avenir meilleur et voir le gouffre de ses caisses diminuer conséquemment, il n’était pas encore temps de donner dans le grandiose pour le grandiose. Ce qui ne dérangeait pas celui qui souriait à présent à ceux qui étaient encore sur le parvis où de descendre de leur voiture.
Bras droit en écharpe, comme toujours depuis le siège de la capitale en février de cette même année, le régnant portait chemise ivoire, par-dessus laquelle il avait passé un surcot de velours rouge pourpre qui arborait un Léopard guyennois sur la poitrine gauche, symbole dissimulé par le manteau à manches fendues qu’il avait jeté par-dessus le tout. Le manteau lui aussi arborait le Léopard, de façon plus criante toutefois et bien évidement plus visible, une fauve couleur or scrutant toute personne qui porterait ses yeux sur le dos du marié. La journée était chaude et il ne tarderait pas à regretter d’avoir choisi ce surcot de velours… Encore pouvait-il espérer que la cathédrale offrirait un refuge un frais.


Peu de gens se trouvaient encore sur le parvis, les cloches de l’imposant édifice ayant retenti allégrement alors que lui-même en était encore à s’empêtrer dans l’espace trop exigu de la voiture. Gazim salua les quelques badauds et s’avança vers les portes. S’y tenaient le pêcheur le plus féru en matières juridiques et de théologie, ainsi que le Chancelier. Il leur sourit à tous deux en arrivant à leur hauteur.


Et bien mes amis, voici venu le moment ! Embrassant du regard l’intérieur du lieu sacré et les nombreux équipages qui s’escrimaient à quitter la place, il porta sa main valide sur une épaule de chacun d’eux successivement et brièvement, avant de lâcher : Grands mercis à vous pour ceci… Et maintenant, entrons ! Ah, j’allais oublier. Votre Excellence, vous voudrez bien faire dire à… il se penche à son oreille puis hoche la tête d’un air entendu.

Pénétrant dans la cathédrale grandement mise à son avantage, il fut un instant troublé par la foule… Reprenant vite contenance, il se mit en route vers les deux fauteuils qui les attendaient, Isambre et lui, près de l’autel. Durant sa remontée de l’allée centrale, tandis que claquaient les talons de ses bottes de cavalier, le manchot raté n’eut de cesse d’adresser signe de main, hochement du chef et sourires à tous ceux qu’il rencontrait du regard. Marques d’attention, mais point d’égarement. Il s’efforça de conserver un pas délié et ne s’arrêta qu’en quelques occasions saluer un invité de marque.
De nombreux Guyennois étaient là, ainsi que bon nombre de soldats de l’Ost et c’était là un geste qu’il appréciait à proportion. De veilles connaissances se distinguaient dans l’assistance, figures incontournables de sa vie passée et actuelle. Toulouse particulièrement était bien représenté en ce que nombre de ses amis languedociens y résidaient à présent et que le Capitaine avait fait le déplacement. Il pu également remarquer le Chancelier poitevin, ou encore celui qui officiait encore voici peu comme Grand Audiencier de France et qu’il considérait comme son ami. Le Maréchal Salah et le Lieutenant Elorane bien sûr… et n’était-ce point la Crevette qu’il apercevait là ? La noblesse guyennoise était également représentée, et non loin se trouvaient les officiers d’état-major. Tiens, l’on était même venu du Bourbonnais-Auvergne pour l’occasion…
D’autres encore, et tous il lui faudrait les remercier individuellement. Mais l’heure était à la cérémonie et au sacrement divin. Et là encore le régent fut empli de joie. On n’avait jamais vu pareil rassemblement de représentants du Très Hauts sur les terres du Sud-Ouest… Il alla saluer le clergé avant de prendre place :


Monseigneur Aurélien, je me réjouis de voir notre Archevêché sous bonne garde ! C’est un plaisir que de vous revoir… Puis se tournant vers l’officiant du jour et ses deux aides, Lorca les ayant rejoint. Monseigneur Bardieu, je vous remercie d’avoir accepté de célébrer notre union ! Mes remerciements s’adressent bien sûr également à vos deux assistants. ajoute t-il en pointant son regard bleu-gris sur le Père Vanwolk et Lorca. Enfin, il s’adresse à tous, Archevêque de Bordeaux, Evêques de Cahors et de Bazas, prêtres de Bazas, Montauban, Bordeaux, … Mes remerciements à tous… La Guyenne est intimement liée à notre Eglise et je suis heureux de voir en ce jour les Guyennois répondre à l’appel.

S’inclinant en signe de respect, il alla ensuite près des deux fauteuils et attendit…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Millie
Bizutée qui en redemande
avatar

Messages : 3523
Date d'inscription : 19/07/2008
Localisation : Sur les routes

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Dim 24 Mai 2009 - 7:51

Millie arriva un peu en retard, comme souvent d'ailleurs, devant la cathédrale.
Elle vit le marié descendre de la voiture et sourit, il avait fait des efforts vestimentaires pour ce jour pas comme les autres, et ça le changeait de son apparence coutumière.
Elle resta dans son coin attendant qu'il soit rentré dans le saint lieu, puis à son tour pénetra discrètement dans l'édifice et se mit dans le fond.
Elle apperçu beaucoup de visages amis, mais vi surtout au loin son promis installé avec Alexandre et Tomalebrave.
Un sourire éclaira son visage en pensant que bientôt ce serait leur tour de passer devant l'autel.
Puis elle attendit l'arrivée de la mariée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vanwolk
Voyageur
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   Dim 24 Mai 2009 - 8:56

A l'entrée du Bien Aimé Régent, l'assemblée se leva et le cor sonna son entrée :

Honneur

La garde se posta sur le parvis :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage de Isambre et de Garzimlebo : cérémonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais de l'Ombrière :: Section HRP :: Archives RP-
Sauter vers: